Aide sur Pour accéder à cette rubrique, connectez-vous . Si vous n’êtes pas encore inscrit(e), cliquez-ici
Fermer
Aide sur Pour accéder à l’Espace Dons & Cotisations, référencez votre association.
Fermer
Aide sur
Avant d’accéder à l’Espace Dons & Cotisations, choisissez l’association pour laquelle vous souhaitez souscrire :

Fermer
Aide sur
Avant d’accéder à votre Espace Bureau Comptanoo, choisissez l’association que vous désirez gérer :

Fermer
Aide sur Pour accéder à cette rubrique, référencez votre association.
Fermer
Aide sur
Avant d’accéder à cette rubrique, choisissez l’association pour laquelle vous souhaitez proposer une offre de poste  :

Fermer
Aide sur WALDEC est le logiciel de gestion des associations qui a pour objet de créer le « répertoire national » des associations françaises. Déployé depuis 2005, dans les préfectures et sous-préfectures, il équipera progressivement tous les sites. Toute association créée depuis l'implantation de WALDEC dans le département reçoit un numéro de type Wxxy000000 où x est département, et y le site. Ce numéro se trouve sur les récépissés de création ou de modification des dirigeants de l'association, délivrés par toutes les préfectures et sous-préfectures ayant implanté WALDEC.
Fermer
Faire connaître asso&co à vos amis

asso&co est un site communautaire destiné à l'ensemble des acteurs de la vie associative.

 

 

 


Le Forum

Le forum

Le forum est un espace de discussion, d’échange et d’entraide entre tous les acteurs du monde associatif.

000964 messages

Accéder au forum

S'informer
Le dossier du mois

Associations-entreprises : les liaisons heureuses

Le constat est unanime : les subventions publiques ne suffisent plus à garantir la pérennité de l’action associative. Mais les entreprises s’investissent de plus en plus. De nombreux dispositifs permettent de les mobiliser.

L’ère n’est plus à la défiance entre le monde entrepreneurial et associatif. Si ce climat a pendant longtemps existé, l’évolution de leurs pratiques respectives a laissé la place à  la mise en œuvre commune de projets. Coopération économique, mécénat de compétences ou encore le sponsoring permettent ainsi aux associations et aux entreprises de jouer de complémentarités intelligentes.

Coopération

Le « made in local » est ainsi devenu « tendance » pour des entreprises qui revendiquent une responsabilité sociétale. L’expertise de l’association dans un domaine d’activité précis (recyclage, handicap, économie d’énergie, etc.) peut faciliter la mise en œuvre d’actions ou de pratiques nouvelles au *** d’une entreprise. Il peut s’agir par exemple de programmes de sensibilisation, de formation ou encore d’introduction des filières courtes dans les modes d’approvisionnement de l’entreprise. Sur ce dernier point, l’association Novaedia : « donnons du sens aux fruits », basée l’Île Saint Denis  a su grâce à la coopération économique, séduire de multiples entreprises de la Région parisienne grâce à un concept novateur  dont le slogan est « être utile n’a jamais été aussi savoureux ». Il s’agit pour l’entreprise de favoriser le bien-être de ses salariés par la fourniture de fruits frais, biologiques et locaux tout en participant au projet de Noveadia qui est basé sur le développement local (insertion professionnelle de personnes en difficulté, etc.), le développement durable (promotion de l’agriculture biologique, etc.) ou encore la solidarité internationale (plantation d’arbres fruitiers en Afrique etc.). Ces collaborations d’un nouveau genre sont l’occasion pour l’association d’élargir son réseau, de conforter son assise en tant qu’acteur économique local mais aussi de bénéficier d’un appui financier et bien au-delà.

Mécénat

La structure associative est la première bénéficiaire du mécénat d’entreprises. C’est la conclusion d’une enquête conduite par Le carrefour du mécénat d’entreprises (ADMICAL) auprès des entreprises. 83% des sondés choisissent en priorité une association et 79% d’entre eux donnent en majorité aux associations locales. Sur les trois formes de mécénat (financier, en nature et de compétences), c’est le mécénat financier  qui est le plus usité même si le mécénat de compétences (mise à disposition à titre gracieux de collaborateurs de l’entreprise auprès d’associations) a le vent en poupe. Dans la mesure où le mécénat est une forme d’aide sans contrepartie, il convient de respecter certaines conditions pour éviter que la collaboration soit considérée comme une prestation de service par les services fiscaux. Le donateur peut alors bénéficier d’une déduction fiscale à hauteur de 60% du montant du don et jusqu’à un plafond de 5 pour mille de son chiffre d’affaire annuel.

Parrainage

Le parrainage (ou sponsoring) est à différencier du mécénat car il est considéré comme une prestation de service fournie par le bénéficiaire : l’entreprise  concède un don contre une retombée directe en termes d’image (notoriété, réputation…). L’apport de l’entreprise peut être financier ou en nature (dons de lots par exemple) et peut faire l’objet d’une déduction lorsqu’il relève des charges d’exploitation. L’association doit veiller à ce que les sommes perçues au titre du parrainage ne la fasse pas basculer dans l’assujettissement aux impôts commerciaux. Il convient également d’être vigilant sur l’équilibre du contrat de parrainage, la portée des contreparties et l’objet réel du dispositif, pour éviter tout risque de requalification en marché public.

Référentiel

Afin d'aider les associations à choisir le bon outil, Chorum Cides en partenariat avec l'association le RAMEAU met à disposition des dirigeants associatifs un « référentiel des partenariats associations-entreprises ». Celui-ci, outre un état des lieux complet des relations entre les associations et les entreprises, fournit plusieurs fiches pratiques pour la mise en œuvre opérationnelle des projets de coopération active. Les associations pourront ainsi y trouver toutes les réponses aux questions liées aux enjeux de ce type de partenariat, les intérêts et points de vigilance à observer et enfin une cartographie des acteurs et réseaux qui les guideront dans cette démarche.