Aide sur Pour accéder à cette rubrique, connectez-vous . Si vous n’êtes pas encore inscrit(e), cliquez-ici
Fermer
Aide sur Pour accéder à l’Espace Dons & Cotisations, référencez votre association.
Fermer
Aide sur
Avant d’accéder à l’Espace Dons & Cotisations, choisissez l’association pour laquelle vous souhaitez souscrire :

Fermer
Aide sur
Avant d’accéder à votre Espace Bureau Comptanoo, choisissez l’association que vous désirez gérer :

Fermer
Aide sur Pour accéder à cette rubrique, référencez votre association.
Fermer
Aide sur
Avant d’accéder à cette rubrique, choisissez l’association pour laquelle vous souhaitez proposer une offre de poste  :

Fermer
Aide sur WALDEC est le logiciel de gestion des associations qui a pour objet de créer le « répertoire national » des associations françaises. Déployé depuis 2005, dans les préfectures et sous-préfectures, il équipera progressivement tous les sites. Toute association créée depuis l'implantation de WALDEC dans le département reçoit un numéro de type Wxxy000000 où x est département, et y le site. Ce numéro se trouve sur les récépissés de création ou de modification des dirigeants de l'association, délivrés par toutes les préfectures et sous-préfectures ayant implanté WALDEC.
Fermer
Faire connaître asso&co à vos amis

asso&co est un site communautaire destiné à l'ensemble des acteurs de la vie associative.

 

 

 


Le Forum

Le forum

Le forum est un espace de discussion, d’échange et d’entraide entre tous les acteurs du monde associatif.

000999 messages

Accéder au forum

S'informer
Le dossier du mois

Vider les greniers pour remplir les caisses

En cette période estivale, les vide-greniers associatifs fleurissent un peu partout. Les trésoriers s’en frottent les mains !

Le vide-grenier, appelé aussi brocante, et de manière plus juridique « vente au déballage » (articles L.310-2 à L.310-7 du Code de commerce), nécessite du temps de préparation mais présente l'avantage de ne réclamer quasiment aucun investissement en argent. Pour rendre cette opération rentable, l'association dispose de plusieurs moyens.

Droits d’inscription

Le premier est de mobiliser des exposants. Financièrement l’association peut choisir de demander une participation forfaitaire ou un pourcentage sur les ventes. Les deux solutions peuvent être combinées avec, par exemple, des droits d’inscription modestes (5 ou 10 €) et un pourcentage raisonnable (10% au maximum avec un plafond à 50 €). Il ne faut évidemment pas que cette participation soit dissuasive pour les exposants, car le but est qu'il y en ait le maximum ! En expliquant que ces recettes seront destinées au projet de l'association (projet qui devra être clairement expliqué) l'association joue davantage la relation partenariale (« Un vide-grenier qui a du sens ! ») plutôt que la relation commerciale...

Stand de l’association

L'association peut tenir son propre stand en raclant les greniers et fonds de coffres de ses adhérents, sympathisants et amis. Beaucoup seront prêts à donner pour la « bonne cause » ou par amitié. Attention, vous ne pouvez vendre dans un vide grenier que des objets personnels usagés donnés par des particuliers et en aucun cas revendre des biens achetés en gros ! Votre stand aura intérêt à être installé au cœur de la manifestation et à bien présenter vos activités. Comme pour n'importe quel exposant, l’association n'a pas le droit de tenir un tel stand plus de deux fois par an. Elle devra s’inscrire, par le biais d'une personne physique la représentant, dans le registre obligatoire où sont répertoriés tous les exposants (nom, prénom, qualité et domicile, référence de la pièce d'identité fournie). Attention il peut vous en coûter jusqu'à 30 000 € d'amende de ne pas remplir ce registre ! Le vide grenier est aussi l'occasion de tenir une buvette et de vendre de quoi se nourrir sur place (gâteaux, sandwichs, hot-dogs...). L'association peut préciser aux autres exposants qu'elle se réserve l'exclusivité de cette offre qui est généralement source de recettes non négligeables.

Tenir une comptabilité

Trois jours au moins avant l'ouverture du vide-grenier, l'association doit prévenir son service des impôts (c'est à dire celui dont dépend son siège social). Elle doit tenir une comptabilité de la manifestation puisqu'elle devra transmettre à ce même service des impôts, dans les 30 jours qui suivent la fin du vide-grenier, le montant des recettes et des dépenses réalisées. Cela ne signifie pas qu'elle aura à payer des impôts pour autant puisque, dans la majorité de cas (voir encadré), elle en sera exonérée.

Exonérées d’impôts

Si la gestion de l'association est désintéressée et si l'activité est exceptionnelle et marginale par rapport aux autres activités de l'association les recettes du vide-grenier sont exonérées de droit dans le cadre des six manifestations annuelles de bienfaisance. L'exonération est également possible si la vente au déballage est qualifiable d'activité non lucrative. Si elle est assimilée à une activité lucrative elle sera exonérée si les recettes lucratives de l'association sont inférieures à 60 540 € sur l'année civile et qu'elles n'occupent qu'une place marginale dans le budget de l'association.